François-Auguste Mignet
Collège international
Aix-en-Provence
 

Un lycéen de Mignet à l’heure allemande en 1942

mardi 3 juin 2014

Un lycéen de Mignet à l’heure allemande

Agents, gestionnaires et Principal décident de trier les archives de l’établissement.
Ils en exhument une pépite dans un dossier passé et poussiéreux.

Flash Back.

André Rémy est né le 21 février 1921 à Xivry-Circourt en Meurthe et Moselle. Il entre en 1re B le 8 novembre 1940. Il est exclu de l’établissement le 12 mai 1942.

La veille, le proviseur de l’établissement a reçu une lettre émanant du chef communal de la légion étrangère française des combattants, le professeur Pierre Medan. Il accuse l’élève André Rémy ’de la classe de Philosophe’, d’avoir distribué "à ses camarades des tractes séditieux".
Il ajoute "ce matin même, entre 9h et 10h, il a distribué en classe un tract ’Laval l’affameur’".

Plus loin, hommage du vice à la vertu, il stigmatise "... une intense propagande contre les idées de la Révolution Nationale [qui] se fait parmi les élèves du Lycée Mignet. cf. images ci-dessous : Tract Laval l’allemand et courrier de la Légion Française des combattants.

Dans les affaires d’André Rémy saisies après la dénonciation, on trouvera un tract pro-anglais ainsi qu’une série d’acrostiches dénonçant Laval, Pétain, Hitler. cf. ci-dessous l’image des acrostiches.

Esprit rebelle, décrit comme impertinent par M. Thouvenin, professeur d’histoire-géographie dans une lettre du 14 mars 1941, André Rémy illustre l’esprit de ceux qui ont fait la renommée de l’établissement.

Il aurait toute sa place dans l’excellent livre de Gille Perrault qui vient de paraître : « Le dictionnaire amoureux de la résistance ». (Plon Fayard 2014).

Charles Loszycer.

 
Collège international François-Auguste Mignet – 41 rue Cardinale - 13100 Aix-en-Provence – Responsable de publication : Nathalie MANIVET-DELAYE
Dernière mise à jour : mardi 29 septembre 2020 – Tous droits réservés © 2008-2020, Académie d'Aix-Marseille