François-Auguste Mignet
Collège international
Aix-en-Provence
 

Les divertissements pendant la cena

mercredi 4 février 2015, par Lettres classiques

Les spectacles et divertissements lors des repas romains

Dans l’Antiquité en attendant les différents plats, les Romains se divertissent. Ils ont deux sortes d’occupations : des animations culturelles et intellectuelles et d’autres plus primaires et enfantines.

Théâtre : des acteurs interprètent les grandes tragédies grecques ou les comédies d’époque comme les atellanes, des pièces comiques.

Musique et poésie : des musiciens divertissent les hôtes en jouant de la harpe, de la cithare, de la flûte ou de la lyre et chantent les exploits des héros mythiques.

Mosaïque : musiciens et comédiens

Bouffonneries : les moriones, petits personnages comiques, amusent les riches Romains par leurs difformités physiques. Ils dansent d’un air hébété durant la soirée.

Mosaïque : compagnie théâtrale et bouffonneries

Danses : Quelquefois des prostituées, appelées femmes de Gadès, charment les invités avec des danses obscènes.

Jeux d’adresse : Des jongleurs et des acrobates distraient les Romains par leurs prouesses d’adresse et de souplesse.

Jeux de société : Les Romains créent des différents jeux de toutes sortes comme les osselets les jeux de noix ou des « marelles » qui mélangent habileté et adresse.

Deux exemples de jeux :
Le jeu des osselets

Ce jeu est pratiqué par les femmes et les enfants. Il faut lancer 5 osselets et essayer de les rattraper sur le dos de la main. Si certains tombent par terre, il faut relancer ceux que l’on a rattrapé, ramasser ceux qui sont par terre et récupérer le tout dans le creux de la main. On peut aussi s’amuser à lancer ses osselets dans un cercle tracé au sol, tout en essayant de déloger ceux de ses adversaires.

Enfant jouant aux osselets
Osselets

Les jeux de noix

Pour les Romains, les noix sont le symbole de l’enfance. Les jeunes Romains inventaient des jeux avec ce qu’ils trouvaient facilement : noix, châtaignes, glands. Dans son recueil Le noyer, le poète romain Ovide décrit ces jeux très simples, qui demandent pour certains de l’espace et se jouent souvent à l’extérieur .

Noix

Sitographie

http://www.antiquite.ac-versailles.fr/aliment/alimen06.htm
http://www.eure-en-ligne.fr/webdav/site/eure-en-ligne/share/sites_peripheriques/Documents/Gisacum/scolaires/Web-Livret%20Gisacum-Jeux.pdf
http://www.amis-chassenon.org/71+les-banquets-romains.html
http://www ;wikipedia.fr
http://scripta-manent.over-blog.fr/article-les-romains-et-le-voyage-2-4-95796609.html
http://college.belrem.free.fr/thlat/danses/danses.htm

 
Collège international François-Auguste Mignet – 41 rue Cardinale - 13100 Aix-en-Provence – Responsable de publication : Nathalie MANIVET-DELAYE
Dernière mise à jour : jeudi 10 juin 2021 – Tous droits réservés © 2008-2021, Académie d'Aix-Marseille