François-Auguste Mignet
Collège international
Aix-en-Provence
 

Colère, tristesse et solidarité - #JE SUIS UN ENSEIGNANT

mardi 27 octobre 2020, par Nathalie MANIVET-DELAYE

Samuel PATY, professeur d’Histoire-géographie et d’éducation morale et civique a été assassiné pour avoir fait son travail et expliqué à ses élèves la liberté d’expression et la liberté de la presse.

Le message de M. BLANQUER, Ministre de l’Education Nationale, aux personnels, parents et élèves

Samuel PATY était un professeur en charge notamment de l’Enseignement Moral et Civique, discipline qui contribue largement à faire réfléchir nos élèves et à les aider à devenir des adultes et des citoyens responsables et respectueux des autres.

Pour ceux qui ne connaitraient pas les contenus de cette discipline, les repères annuels sont précisés ci-dessous :

Enfin il n’est jamais inutile de rappeler qu’au cœur de tout fonctionnement démocratique il y a la liberté d’expression, d’opinion et la liberté de la presse, exercées dans le respect de tous et de chacun.

L’une des réactions entendues dans les médias ces deux derniers jours émanait d’une représentante syndicale des enseignants qui se demandait où l’école avait failli.

Mais l’Ecole fait ce qu’elle peut. Elle ne peut porter à elle seule la transmission des valeurs de notre société.
Mais elle est un maillon important de cette transmission. Et elle continuera à assumer sa charge avec fierté et engagement.

Liberté d’expression

La liberté d’opinion a été affirmée solennellement dès la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen du 26 août 1789. Elle signifie que toute personne est libre de penser comme elle l’entend, d’affirmer des opinions contraires à celle de la majorité, de les exprimer. La Déclaration précise d’ailleurs que cette liberté d’opinion s’étend à la liberté religieuse, chacun étant libre d’adopter la religion de son choix ou de n’en adopter aucune.
La liberté d’expression est aussi définie et protégée par l’article 10 de la Convention européenne des droits de l’homme, elle constitue l’un des fondements essentiels d’une société démocratique.

Liberté de la presse

La liberté de la presse est l’un des principes fondamentaux des systèmes démocratiques qui repose sur la liberté d’opinion et la liberté d’expression.

Ainsi, l’article 11 de la Déclaration française des droits de l’homme et du citoyen de 1789 dispose : « La libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l’Homme : tout Citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement, sauf à répondre à l’abus de cette liberté dans les cas déterminés par la Loi. » L’article 19 de la Déclaration universelle des droits de l’homme aussi dispose la protection de la liberté de la presse.

Pour mémoire, la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen

La DDHC en version PDF
 
Collège international François-Auguste Mignet – 41 rue Cardinale - 13100 Aix-en-Provence – Responsable de publication : Nathalie MANIVET-DELAYE
Dernière mise à jour : vendredi 18 juin 2021 – Tous droits réservés © 2008-2021, Académie d'Aix-Marseille